Il y a deux types de traductions :

les traductions simples et les traductions certifiées ou officielles. Les premières sont les traductions que tout le monde peut faire et les secondes sont celles qui doivent être certifiées pour qu’elles soient admises par les autorités, conformément aux conditions exigées. Pour pouvoir certifier les traductions, en plus d’avoir suivi la formation pertinente et avoir été reçu aux examens, le traducteur devra avoir prêté serment auprès du Délégué du Gouvernement, il est alors à même de faire foi que sa traduction est conforme au document qu’il a traduit.

Les traductions certifiées sont requises, par exemple, pour:
– homologuer des diplômes ;
– régler des successions dont une partie des biens se trouve dans un autre pays;
– fournir des témoignages, des P.V. de police ou des rapports d’expertise lors de procès ;
– présenter des justificatifs de retraite ou des fiches de paie pour demander un prêt ;
– fournir des déclarations d’impôts pour demander des prestations ou comme justificatif lors de réclamations pour éviter la double imposition ;
– s’installer, s’inscrire à la mairie, demander une carte de séjour, le NIE (numéro d’identification des étrangers), la nationalité ;
– se marier, divorcer ;
– inscrire les enfants à l’école, présenter leurs bulletins de notes pour justifier leur niveau scolaire;
– créer des entreprises;
– lancer des produits sur le marché;
– participer à des marchés publics;
– prouver que l’on est assuré, vacciné, célibataire, marié, divorcé, veuf, retraité, pensionné, vivant, parent, enfant, héritier, donataire, propriétaire, professionnel expérimenté, une personne sans problèmes, sans emploi, sans ressources, cautionnable, avalisé, malade, opéré, guéri, handicapé, invalide, sous tutelle, victime, avec un casier judiciaire vierge ou ayant purgé sa peine …

Le traducteur assermenté doit apposer son tampon et sa signature sur toutes les pages de la traduction et déclarer que la traduction est conforme au document à traduire, avec la formule exigée par le Ministère espagnol des Affaires Étrangères et de la Coopération.

Le traducteur joint une copie du document à traduire sur laquelle il a apposé son tampon et la date, il est donc important que le document que vous fournissez soit présentable (le mieux, c’est de scanner vos documents en PDF format A4).